Bâle-Campagne: Pas d'interdiction de la publicité pour le sexe
Actualisé

Bâle-CampagnePas d'interdiction de la publicité pour le sexe

La publicité pour des prestations sexuelles ne sera pas interdite dans l'espace public à Bâle-Campagne.

Les prostitués de Bâle-Campagne pourront continuer à faire de la publicité sur l'espace public.

Les prostitués de Bâle-Campagne pourront continuer à faire de la publicité sur l'espace public.

Le parlement a refusé de justesse jeudi une motion des évangéliques (PEV) qui estiment que de telles affiches dégradent la femme au rang d'objet.

L'auto-régulation dans la publicité fonctionne bien, a déclaré la conseillère d'Etat Sabine Pegoraro, ministre radicale de la sécurité opposée à l'interdiction. Les communes ont aussi la possibilité de réglementer l'affichage sur leur territoire, a-t-elle ajouté.

Le vote a été très serré. La motion des évangéliques a été rejetée par 39 voix contre 37 et deux abstentions.

A Bâle-Ville, la publicité pour des prestations sexuelles est interdite dans l'espace publique depuis février, après l'adoption d'une motion socialiste. Une affiche publicitaire pour une maison close à Bâle avait provoqué des réactions dans la population. Dans le reste de la Suisse, ce genre de publicité est autorisé. (ats)

Ton opinion