Affaire Adeline: Pas d'internement à vie préconisé pour Fabrice A.
Actualisé

Affaire AdelinePas d'internement à vie préconisé pour Fabrice A.

Les expertises psychiatriques effectuées sur le meurtrier d'Adeline concordent, affirme le quotidien genevois.

par
cbx/nxp
1 / 55
13.01.2017 Nouveau rebondissement dans le procès de Fabrice A. Le Tribunal chargé de le juger a été récusé, annonce vendredi «Le Temps».

13.01.2017 Nouveau rebondissement dans le procès de Fabrice A. Le Tribunal chargé de le juger a été récusé, annonce vendredi «Le Temps».

Keystone/AP
06.01.2017  Coup de Théâtre à Genève, le Tribunal criminel qui juge depuis lundi Fabrice A. a ordonné une nouvelle expertise psychiatrique. Le procès sera suspendu à l'issue des audiences prévues jeudi, a indiqué la présidente du Tribunal. Un des experts français entendus mercredi n'a pas eu connaissance de tous les éléments de l'affaire.

06.01.2017 Coup de Théâtre à Genève, le Tribunal criminel qui juge depuis lundi Fabrice A. a ordonné une nouvelle expertise psychiatrique. Le procès sera suspendu à l'issue des audiences prévues jeudi, a indiqué la présidente du Tribunal. Un des experts français entendus mercredi n'a pas eu connaissance de tous les éléments de l'affaire.

Keystone/Frederic Bott
Cette interruption de procès, qui doit encore être confirmée par les juges est «émotionnellement très difficile pour les proches». La famille (ici les parents d'Adeline) sera là quand le procès reprendra, a indiqué son avocat Simon Ntah.

Cette interruption de procès, qui doit encore être confirmée par les juges est «émotionnellement très difficile pour les proches». La famille (ici les parents d'Adeline) sera là quand le procès reprendra, a indiqué son avocat Simon Ntah.

Keystone/Frederic Bott

Selon un article de La Tribune de Genève de mardi, les experts psychiatres qui ont évalué Fabrice A. ne préconisent pas l'internement à vie. Les deux expertises considèrent certes le meurtrier d'Adeline comme irrécupérable actuellement et particulièrement dangereux, mais elles ne peuvent exclure une avancée de la science, qui pourrait permettre de soigner le récidiviste. Elles le qualifient toutefois de psychopathe sexuel.

Les spécialistes recommandent un internement simple, dans un endroit pouvant prendre en charge de tels cas. Ils estiment que ce Franco-Suisse est encore jeune et que l'internement simple suffit. Dans le cadre de cette mesure, son cas sera réévalué régulièrement et une sortie ne sera envisagée que sous conditions. Le Ministère public ne peut requérir l'internement à vie que si deux expertises concordent, précise le quotidien genevois.

Fabrice A., âgé de 41 ans, avait tué sa sociothérapeute Adeline, lors d'une sortie accompagnée le 12 septembre 2013. Il était alors incarcéré sur le site genevois de La Pâquerette, mais bénéficiait de sorties. Il devait assister à une séance de thérapie équine avec la jeune femme. Tous deux ne s'étaient jamais rendus sur le site. On avait retrouvé la sociothérapeute le lendemain, attachée dans la forêt, égorgée par le couteau qu'avait pu légalement se procurer Fabrice A. Celui-ci avait été retrouvé en Pologne quatre jours après les faits.

Ton opinion