Pas de candidature suisse aux JO d'hiver 2018
Actualisé

Pas de candidature suisse aux JO d'hiver 2018

La Suisse ne sera pas candidate à l'organisation des Jeux Olympiques d'hiver 2018.

Le président de Swiss Olympic, Jörg Schild, a annoncé samedi que l'association renonçait à présenter une demande de candidature. Pourtant, la Suisse serait en mesure de satisfaire à la plupart des critères requis.

Jörg Schild s'est référé à une étude réalisée par l'Université de Lausanne qui met en évidence les arguments économiques défavorables à une candidature helvétique. La Suisse fait partie des nations dominantes des sports d'hiver et son marché, saturé, «n'a que peu de places pour d'autres retombées économiques, fussent-elles olympiques». En outre, les structures de décisions, fédéralistes, mettent des bâtons dans les roues de ceux qui veulent mettre sur pied des manifestations sportives internationales de grande envergure.

Swiss Olympic va créer une agence antidopage helvétique indépendante en 2008. Baptisée «Antidopage Suisse», elle devrait pouvoir fonctionner à partir du 1er janvier prochain. Elle devra «rétablir progressivement la confiance dans les domaines du sport et des performances des sportifs de haut niveau». (ap)

Ton opinion