Actualisé 15.09.2007 à 13:53

Pas de centre hindou-tamoul à Belp (BE)

Belp (BE) a acheté le terrain que l'association hindou-tamoul «Aum Shakti» voulait acquérir pour y construire un centre de rencontre.

Quelques mois auparavant, la commune bernoise a autorisé la construction de la première église serbe-orthodoxe de Suisse.

La construction de lieux de culte est un sujet délicat à Belp. Le projet de l'église serbe-orthodoxe a suscité des oppositions de l'UDC et de riverains. La commune bernoise les a écartés, mais le projet de l'association hindou-tamoul «Aum Shakti» a à nouveau fait monter la température.

La concentration de plusieurs lieux de culte altère l'identité de la commune, ont expliqué des représentants de partis bourgeois. La commune de Belp compte 10 000 habitants et accueille huit communautés religieuses différentes.

Le conseil communal de Belp a décidé du rachat grâce à quatre petites voix d'écart, a indiqué le directeur des travaux publics Christoph Neuhaus, confirmant une information publiée samedi dans la «Berner Zeitung».

«C'est important pour une commune de garder des terrains pour permettre le développement industriel et la création d'emplois», selon les arguments défendus lors du vote du conseil communal. Cet achat a coûté 2,4 millions de francs.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!