Suisse: Pas de chaussons à la place des chaînes à neige
Actualisé

SuissePas de chaussons à la place des chaînes à neige

Pas question de tolérer des chaussons à la place des chaînes à neige sur les routes verglacées. Le Conseil fédéral refuse de diminuer les exigences posées actuellement.

La reconnaissance des chaussons à neige, ou «auto sock», comme équipement d'hiver est réclamée par le conseiller national Yannick Buttet (PDC/VS). Il y voit une alternative meilleur marché et plus facile à fixer que les chaînes.

Plusieurs pays comme la France et l'Autriche les reconnaissent comme solution de remplacement. «On peut dès lors imaginer le désarroi de touristes européens qui, en toute bonne foi, utilisent les «auto sock» comme chaînes à neige mais se trouvent en infraction avec nos directives», s'émeut le Valaisan.

Les chaussons à neige en fibres textiles ne satisfont pas aux exigences prescrites. Ils n'offrent pas suffisamment de sécurité sur les routes enneigées ou verglacées, et le risque qu'un véhicule s'enlise et crée un embouteillage est plus élevé, fait valoir le Conseil fédéral dans sa réponse publiée vendredi.

Lorsqu'ils empruntent un tronçon muni du panneau «chaînes à neige obligatoires», les automobilistes peuvent en revanche utiliser des équipements alternatifs, comme des aides à la traction en matière plastique. Quant aux chaussons, on peut y recourir sur d'autres tronçons, par exemple comme aide au démarrage. (ats)

Ton opinion