Actualisé 24.02.2016 à 15:44

Parlement jurassienPas de cure d'amaigrissement

La motion de l'UDC pour une cure d'amaigrissement du Parlement a été rejetée. La plupart des groupes ont jugé inopportun le moment choisi pour débattre.

Le Parlement jurassien siège au Château de Delémont.

Le Parlement jurassien siège au Château de Delémont.

photo: Keystone/ARCHIVES

Le nombre de députés au Parlement jurassien ne passera pas de 60 à 40 élus. Suivant l'avis du gouvernement, le Parlement préfère attendre que la Ville de Moutier (BE) se soit prononcée sur son rattachement au canton du Jura avant de modifier la constitution cantonale.

La motion de l'UDC pour une cure d'amaigrissement du Parlement a été rejetée mercredi par 44 voix contre 10. La plupart des groupes ont jugé inopportun le moment choisi pour débattre de cette réforme institutionnelle. Ils estiment qu'il faut attendre l'issue du vote communaliste de la cité prévôtoise.

«Le transfert de Moutier pourrait donner lieu à des modifications constitutionnelles», a relevé le président du Gouvernement jurassien Charles Juillard qui juge prématuré de débattre de cette question. Le ministre estime qu'il y aura d'autres options lorsque l'avenir de la Ville de Moutier sera connu.

Pour le motionnaire, un législatif composé de 40 députés permettrait d'assurer une meilleure efficacité des institutions et de réaliser des économies. Actuellement, les 60 députés sont répartis entre les trois districts proportionnellement à leur population, avec trois sièges attribués d'office à chaque circonscription. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!