Curling – Les deux équipes suisses éliminées
Publié

CurlingLes deux équipes suisses éliminées

Les curleurs du CC Genève et leurs homologues féminines du CC Aarau n’ont pas réussi à se qualifier pour les demi-finales des championnats d’Europe de Lillehammer.

par
Renaud Tschoumy
Benoît Schwarz (à g.) et Peter de Cruz (à dr.) ont payé cher leur mauvais début de tournoi.

Benoît Schwarz (à g.) et Peter de Cruz (à dr.) ont payé cher leur mauvais début de tournoi.

TAMEDIA AG/Urs Jaudas

Il n’y aura pas d’équipe suisse de curling au stade des demi-finales des championnats d’Europe de Lillehammer (Norvège). Tant l’équipe masculine du CC Genève que l’équipe féminine du CC Aarau ont terminé à la cinquième place au terme du round-robin.

Pour que le CC Genève se qualifie, il aurait fallu qu’il commence par battre l’Allemagne, puis mise sur une défaite de l’Italie contre la Finlande. Mais les Suisses ont rapidement dû déchanter: alors qu’ils n’en étaient qu’au sixième end de leur match, les Finlandais ont abandonné après 8 ends, laissant la victoire aux Italiens, qui menaient alors 8-3.

Peter de Cruz et ses équipiers Sven Michel, Valentin Tanner et Benoît Schwarz ont cependant tenu à terminer sur une bonne note et ont battu les Allemands 7-6 après un end supplémentaire. Ils terminent ainsi à égalité avec la Norvège à la quatrième place du tour préliminaire (5 victoires et 4 défaites), mais comme ils s’étaient inclinés 6-7 contre les Norvégiens en ouverture de tournoi, ils ont été éliminés à la confrontation directe.

Ce n’est que la deuxième fois – en dix tournois majeurs que sont les JO, les Mondiaux et les Européens – que le CC Genève rentre au pays sans médaille.

Les Suissesses aussi éliminées d’un rien

Doubles championnes du monde en titre (2019/2021), les curleuses du CC Aarau ont, elles aussi, manqué le coche d’un rien. L’équipe argovienne a terminé à égalité avec l’Allemagne à la quatrième place du round-robin (avec 6 victoires et 3 défaites), mais elle a été éliminée à la confrontation directe: elle s’était en effet inclinée 5-6 contre l’Allemagne au 3e tour de ces championnats.

Avant les derniers matches de ce jeudi matin, les données du problème étaient simples: la Suisse devait absolument battre l’Italie, en espérant que sur le rink d’à-côté, la République tchèque crée la surprise en dominant l’Allemagne. Mais de suspense il n’y eut pas. Si la Suisse a rempli sa part de contrat (victoire 10-1, abandon de l’Italie après le 7e end), l’Allemagne n’a pas laissé planer le moindre doute (succès 11-4, abandon des Tchèques après le 9e end).

La skip Silvana Tirinzoni et ses coéquipières Alina Pätz, Melanie Barbezat et Esther Neuenschwander regretteront donc longtemps le match qu’elles ont laissé filer contre l’Allemagne lors du tour préliminaire: ne menaient-elles pas 5-3 après le 7e end et encore 5-4 après le 8e? Mais elles se sont fait voler une pierre lors de chacun des deux derniers ends pour finir par s’incliner 5-6.

Silvana Tirinzoni n’ajoutera pas une nouvelle médaille à sa collection.

Silvana Tirinzoni n’ajoutera pas une nouvelle médaille à sa collection.

AFP

Ton opinion

1 commentaire