Pas de détente au Proche-Orient

Actualisé

Pas de détente au Proche-Orient

Les espoirs de trouver une issue pacifique à la capture du soldat israélien s'amenuisent alors que l'étau israélien s'est resserré ce week-end sur les dirigeants du Hamas.

Ce dernier menace de reprendre les raids contre des infrastructures et des bâtiments gouvernementaux de l'Etat hébreu si l'offensive israélienne à Gaza n'est pas stoppée. Hier à l'aube, Israël a frappé le bureau du premier ministre palestinien du Hamas à Gaza, marquant une nouvelle escalade dans son offensive.

Ton opinion