Actualisé 22.02.2014 à 11:34

Snowboard

Pas de deuxième médaille pour Patrizia Kummer

La Valaisanne, championne olympique de géant, a été éliminée en slalom au stade des huitièmes de finale samedi. Du coup, pas de médaille suisse.

de
J.-Ph Pressl-Wenger, Rosa Khutor
La Valaisanne n'a pas vraiment apprécié le parcours du slalom, "trop droit et pas assez technique."

La Valaisanne n'a pas vraiment apprécié le parcours du slalom, "trop droit et pas assez technique."

Amelie Kober, c'est le nom du bourreau de Patrizia Kummer dans le slalom olympique de sameid. L'Allemande s'est imposée pour dix centièmes au terme des deux duels. «Je voulais évidemment me battre pour une nouvelle médaille, a regretté Kummer peu après son élimination. J'ai fait la même préparation que pour le géant, mais ça n'a pas passé. Le tracé était peut-être trop droit et pas assez technique pour moi. Mais je ne suis pas trop fâchée, parce qu'aujourd'hui j'ai perdu contre une adversaire qui a mieux couru que moi.»

La Haut-Valaisanne aura encore un exercice imposé à réussir dimanche. Elle sera la porte-drapeau de la délégation suisse durant la cérémonie de clôture des Jeux. « Je me réjouis vraiment.» Après cette dernière apparition aux JO, il sera temps pour Kummer de rentrer en Suisse, et de se reposer. «Depuis quatre ans, toute ma vie a été planifiée en vue de ces compétitions olympiques, a-t-elle détaillé. Chaque semaine d'entraînement, chaque journée… Ce dont j'ai besoin maintenant, c'est de vivre sans rien de planifié.»

Patrizia Kummer retrouvera sa Vallée de Conches lundi. «Il y a toutefois une chose que je veux faire, c'est apprendre le ski de fond. Je n'en ai jamais fait, et pour une habitante de ma région c'est un manque que je dois absolument combler», a encore rigolé la championne olympique.

Sortie ratée pour les Schoch

Les frangins Philipp et Simon Schoch ont connu une journée difficile pour la dernière épreuve de leur carrière. La poisse a frappé Philipp Schoch dès l'échauffement puisque le Zurichois s'est fait mal au dos. Malgré la douleur, il s'est élancé en qualification, mais a été victime d'une chute et n'a pas obtenu son ticket pour les phases finales. De son côté, Simon Schoch a subi la loi de l'Italien Aaron March en huitièmes. «C'était un beau dernier défi que de se qualifier pour les Jeux, a grincé Simon Schoch. Même si, logiquement, j'en attendait un peu plus…» Les deux frères se retirent ainsi du circuit et seront employés dans l'entreprise familiale de construction, Simon au bureau et Philipp sur les chantiers.

Médaillé d'argent en géant, Nevin Galmarini a chuté dans la première manche de son quart de finale. Le Grison n'est malheureusement pas réussi à refaire un retard de plus d'une seconde et a été éliminé. Dernier Suisse en lice, Kaspar Flütsch n'a pas passé le cut en huitième de finale.

Le doublé de Vic Wild

Chez les messieurs, le Russe d'origine américaine, Vic Wild, a réalisé le doublé en s'imposant samedi dans le slalom. En finale, il a géré son avance de la première manche pour battre le Slovène Zan Kosir. Chez les dames, c'est l'Autrichienne Julia Dujmovits qui s'est imposée en prenant le meilleur en finale sur l'Allemande Anke Karstens.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!