Pas de miracle à Moscou: la Suisse largement battue
Actualisé

Pas de miracle à Moscou: la Suisse largement battue

HOCKEY – La sélection helvétique a concédé une lourde défaite face au Canada (1-5) en quarts de finale des championnats du monde.

La Suisse n'a pas pesé lourd face aux pros de la NHL. Comme le rappelait le capitaine suisse, Mark Streit, sur le chemin des vestiaires: «Pour espérer accrocher un grand du top 4, il faut livrer un match parfait. Ce ne fut pas le cas, loin de là.» Les couacs individuels ont précipité la défaite. Après quinze minutes dominées par les Canadiens mais souvent sauvées par les parades de Jonas Hiller, impeccable dans ses buts, Julien Vauclair et Sandy Jeannin rataient coup sur coup leur dégagement. Leurs loupés faisaient le bonheur de Matthew Lombardi (Calgary Flames), qui pouvait ouvrir la marque d'un tir en back-hand (16e).

Dans un autre genre, Della Rossa manquait totalement de technique sur un excellent travail de Sprunger sur l'aile gauche. Au lieu d'obtenir l'égalisation, il tirait sur la jambière du portier canadien Roloson (26e). Ce genre d'occasions gâchées vient souligner le manque de qualité technique de certains attaquants suisses. «Vous savez, si nous voulons vraiment rivaliser avec les grands, il ne nous faut pas quatre joueurs en NHL, mais cinquante ou cent», relevait un brin amer Mark Streit. Dans ce combat physique face aux Canadiens, il n'y avait pas beaucoup de Suisses capables de porter le puck comme Wichser, Streit ou Sprunger. L'attaquant de Gottéron est bien la découverte du Mondial dans le camp suisse.

(si)

Ton opinion