Bühler (AR): Pas de noms ni de numéros de rues
Actualisé

Bühler (AR)Pas de noms ni de numéros de rues

D'irréductibles Appenzellois ont réussi à empêcher l'introduction de noms et numéros de rues dans leur commune.

Les autorités de Bühler (AR), 1600 habitants, voulaient faire installer des panneaux. Mais de pétitions en recours, les opposants ont finalement obtenu gain de cause.

En Appenzell, les rues sillonnant les villages ne portent en principe pas de nom et les maisons ne sont frappées que de leur numéro d'assurance. C'est aussi le cas à Bühler, où les chemins sont tous privés et aboutissent chacun à une ferme. Le nom de la ferme - et par là-même, du domaine traversé - permet alors de désigner la rue.

Après avoir été informés en automne 2009 sur les intentions des autorités villageoises d'attribuer des adresses numérotées à chaque bâtiment, les propriétaires des fermes se sont rebellés. Pas question pour eux de se séparer de ce «morceau de culture appenzelloise».

Confusion pour les votations

Dans un premier temps, leurs plaintes sont restées vaines. Même la tentative de médiation du président du gouvernement d'Appenzell Rhodes-Extérieures est restée sans succès. Les autorités communales ont refusé l'offre de dialogue.

L'organisation des votations du 26 septembre a reflété la confusion régnant dans la commune: les autorités ont envoyé le matériel de vote en utilisant les nouvelles adresses, sauf pour les recourants. Le courrier leur a été adressé selon l'ancienne formule.

Le compromis de Gais et Teufen

Le département cantonal des constructions et de l'environnement a finalement mis fin à la controverse. Il a admis les recours. Le changement des adresses du village, censé entrer en vigueur en juin dernier, est suspendu. Et la commune devra indemniser les recourants à hauteur de 1000 francs pour les frais administratifs qu'ils ont payés.

Le canton recommande à la commune de «trouver une solution équitable». Il lui conseille de «recueillir des avis de spécialistes» dans les communes voisines.

A Gais et Teufen (AR) en effet, les noms de rue - inspirés du nom des fermes - et la numérotation des bâtiments ont été limités au centre du village. Pour l'adresse des propriétaires de domaines, un numéro a simplement été ajouté au nom de la ferme.

(ats)

Ton opinion