Actualisé

Match de préparationPas de nouveau «miracle scandinave» pour la Suisse

La Nati, qui s'est inclinée 3-0 mercredi soir contre la Finlande, n'a guère rassuré à quinze jours de «son» Mondial.

par
Maxime Huber
Olten

Vainqueur de la Suède 3-2 à Malmö voici une semaine, la Suisse a dû déchanter mercredi à Olten contre le voisin finlandais. A très exactement quinze jours du début du Mondial de Berne et Kloten, les Suisses, encore en chantier, n'ont tout simplement pas tenu la comparaison avec les Scandinaves.

La faute à une stérilité offensive assez inquiétante, malgré pléthore d'occasions bien réelles. Auteur d'une grande partie, le portier finlandais Riksman en est assurément pour quelque chose. Cependant il ne faut pas se voiler la face, et pointer le doigt là où ça fait mal. Face à une équipe du calibre de la Finlande, où rares sont les possibilités de faire trembler les filets adverses, la réussite se doit d'être au rendez-vous. Sinon, pas la peine d'espérer créer l'exploit.

Pour le Fribourgeois Julien Sprunger, «les chances de marquer étaient bien là. Ce sont eux qui se sont montrés les plus réalistes!» Même son de cloche du côté du Genevois Thomas Déruns, qui ajoute que «le premier but finlandais, encaissé en tout début de rencontre, nous a fait mal. Par la suite on a buté sur leur rigueur défensive.» Nonobstant la défaite, le sentiment du devoir – presque – accompli se lisait sur les visages helvètes à la fin de la rencontre. Quand bien même le coach national, Ralph Krueger, se disait bien évidemment «mécontent du résultat», il affirmait «avoir vu de bonnes choses dans les rangs de son équipe».

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!