Actualisé 19.10.2017 à 18:06

ArgoviePas de nouvelle trace d'oxydation à Leibstadt

Lors de la révision annuelle d'août 2016, les experts avaient détecté des traces d'oxydation sur 47 des 648 barres de combustibles de la centrale nucléaire.

La centrale de Leibstadt a été arrêtée le 18 septembre pour sa révision annuelle.

La centrale de Leibstadt a été arrêtée le 18 septembre pour sa révision annuelle.

Keystone

Aucune nouvelle trace d'oxydation n'a été détectée sur les barres de combustible de la centrale nucléaire de Leibstadt pendant les travaux de révision annuelle. La centrale continuera de fonctionner à puissance réduite.

Jusqu'à la fin du prochain cycle de production, la centrale ne fonctionnera qu'à environ 90% de sa puissance, a indiqué jeudi la direction. Cette mesure avait été imposée en février par l'Inspection fédérale de la sécurité nucléaire (IFSN).

Lors de la révision annuelle d'août 2016, les experts avaient détecté des traces d'oxydation sur 47 des 648 barres de combustibles dues à des états d'ébullition critiques («dryouts» ou assèchements).

A l'arrêt depuis le 18 septembre

Pendant la révision actuelle, les experts ont particulièrement contrôlé les 22 nouvelles barres de combustibles qui ont été installées au début de l'année dans le réacteur. Aucune trace d'oxydation n'a été repérée.

La centrale de Leibstadt a été arrêtée le 18 septembre pour sa révision annuelle. Les travaux dureront probablement jusqu'au 7 novembre. Il est notamment prévu de remplacer 76 des 648 éléments combustibles du réacteur. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!