Actualisé 08.05.2008 à 21:04

Pas de panique et écoutez la radio

«Un exercice de cette ampleur est rare, reconnaît Jean-Marie Bornet. De très grands moyens vont être engagés.»

Le porte-parole de la police indique que d'ici au 20 mai les sirènes vont hurler dans la région montheysanne. Les entreprises du site chimique de la CIMO vont simuler une catastrophe à une date tenue secrète. Polices communale, cantonale, pompiers, services sanitaires seront sollicités. Des avis dans la presse le signalent depuis plusieurs jours. Ils insistent sur la nécessité pour la population d'écouter la radio. «C'est la seule manière pour les habitants d'être sûrs que c'est bel et bien l'exercice en question et pas une vraie alerte.»

(sej)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!