Actualisé 20.04.2006 à 19:39

Pas de pitié pour le dumping

Pour lutter contre la sous-enchère salariale, 9600 entreprises ont été contrôlées, dont 6328 dans le domaine de la construction, a indiqué hier le Secrétariat d'Etat à l'économie (Seco).

Les contrôles ont touché 31 000 personnes, contre 14 000 un an plus tôt. Les cantons ont signalé 10 001 cas de soupçon d'infraction ou d'abus. Le Seco estime à 16% ou 5000 le nombre de travailleurs concernés. Un peu moins de 2200 sanctions ont été prononcées contre les entreprises, dont des amendes. Ces mesures interviennent dans le cadre de la libre circulation avec l'UE.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!