Hockey sur glace: Pas de play-off sans public en National League?

Actualisé

Hockey sur glacePas de play-off sans public en National League?

Disputer les séries finales à huis clos ne semble pas une option pour les clubs. À confirmer lundi lors de l'assemblée générale extraordinaire de la Ligue.

par
Sport-Center
Disputer les play-off à huis clos ne semble pas une option pour les clubs.

Disputer les play-off à huis clos ne semble pas une option pour les clubs.

Keystone

Les play-off auront-ils lieu? Et, si oui, quand? Telles sont notamment les questions auxquelles l'assemblée générale extraordinaire de la Ligue tentera de répondre, lundi matin à Ittigen (BE). L'idée d'un report du début des séries éliminatoires (7 mars) au-delà du 15 mars, date de la levée théorique de l'interdiction des manifestations de plus de 1000 personnes, est dans les tuyaux. Jusqu'à faire office de «quasi certitude» selon nos informations.

En d'autres termes, la majorité des dirigeants de National League semble ne pas vouloir de play-off sans public. Une question de bon sens et d'enjeux financiers, là où les clubs ne sont généralement pas assurés contre les pertes d'exploitation liées aux épidémies. Dans le cas du LHC, le manque à gagner pour la seule rencontre de samedi face à Berne s'élève à «plus de 300'000 francs», selon le directeur commercial et marketing, Chris Wolf.

Mais qui dit que la situation du coronavirus permettra un retour à la normale dans deux semaines? Lundi, plusieurs scénarios, avec différents formats de série (best of 7, 5 voire 3) et autant de dates limites de début de play-off compatibles avec celles du Mondial qui commence le 8 mai, devraient être discutés. Et peut-être décidés, en attendant l'évolution des mesures prononcées par le Conseil fédéral.

Une chose est sûre: disputer les play-off à huis clos ne semble pas une option pour les clubs. Qu'en pensent les sponsors et la télévision?

Sport-Center

Ton opinion