Vaud: Pas de pollution illégale identifiée par le canton sur le site Holcim
Publié

VaudPas de pollution illégale identifiée par le canton sur le site Holcim

L’Etat se montre rassurant sur la pollution de l’air générée par les activités du cimentier au Mormont.

par
frb
Le cimentier Holcim mesure ses propres émissions polluantes et celles-ci ne dépassent pas les seuils autorisés.

Le cimentier Holcim mesure ses propres émissions polluantes et celles-ci ne dépassent pas les seuils autorisés.

Photo Pauline Rumpf

Holcim ne pollue pas plus que ne le lui permet le cadre légal. C’est du moins ce qu’affirme le canton de Vaud, qui a analysé les données mesurées par le cimentier à la cheminée de son site d’Eclépens (VD) en 2019 et 2020. C’était déjà globalement le cas entre 2014 et 2018, rappelle ce mercredi «24 Heures». Oxydes d’azote, dioxyde de soufre, poussières fines, composés organiques volatils et benzène: le cimentier est tenu de mesurer ses émissions et les données qu’il a fourni au canton montrent qu’il respecte les valeurs limites définies dans l’ordonnance sur la protection de l’air.

Certains opposants à l’extension de la carrière vaudoise se montrent sceptiques quant à l’impartialité des mesures réalisées à la sortie de la cheminée d’Holcim. «Il faudrait qu’une entité neutre et indépendante s’en occupe», relève dans le quotidien vaudois le président de l’association pour la Sauvegarde du Mormont. Un capteur d’oxydes d’azote de l’Etat de Vaud situé dans la région confirme toutefois que les concentrations y sont très basses. Un nouveau capteur vient d’être installé à Eclépens pour affiner encore ce constat.

Ton opinion