Actualisé 15.10.2012 à 09:48

Los Angeles

Pas de poursuites contre «Octomom»

Le bureau du procureur a décidé de ne pas poursuivre la mère de 14 enfants que deux anciennes nounous accusaient de graves négligences.

de
Julienne Farine
Une autre bataille s'annonce pour Nadya Suleman.

Une autre bataille s'annonce pour Nadya Suleman.

«Octomom» peut souffler, elle ne risque plus de se retrouver devant un tribunal à cause du témoignage de ses anciennes nounous. Elles avaient déclaré à la télévision que Nadya Suleman laissait ses plus grands enfants frapper les plus petits et que certains avaient été victimes d'abus sexuels. Le bureau du procureur du district d'Orange a décidé de classer l'affaire, faute de preuves suffisantes.

De son côté, «Octomom» a décidé de porter plaintes contre ses anciennes employées, comme l'a confirmé sa porte-parole au site RumorFix. Selon elle, les deux nounous seraient en train d'écrire un livre et auraient inventé toutes les accusations. «Aucune de ces allégations n'est vraie», a déclaré Gina Rodriguez, qui a ajouté qu'une seule des deux femmes était vraiment une nounou. «L'autre est seulement une bonne amie qui essaie gagner de l'argent.»

Gina va même plus loin, en affirmant que cette femme a toujours été obsédée par les enfants de Nadya Suleman. «Elle m'a même contactée pour que je l'aide à écrire un livre. Elle harcèle Nadya, appelle les enfants et menace Nadya par sms d'appeler la police si elle ne lui amène pas les enfants.»

Soutenue par la nounou actuelle

Outre sa porte-parole, «Octomom» peut compter sur le soutien de l'une de ses nounous actuelles. Cette femme, prénommée Terry, a expliqué à TMZ que toutes les accusations portées contre celle qui l'emploie depuis un mois sont des conneries ridicules (voir la vidéo ci-dessous). «De ce que je peux voir, elle est une bonne mère. Elle a plus de patience que tous les gens que je connais», a-t-elle dit.

Suivez toute l'actualité des stars sur les réseaux sociaux avec «20 minutes»:

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!