Actualisé 29.09.2011 à 15:00

Coup de feu accidentel

Pas de poursuites pour avoir tué son voisin de lit

La justice renonce à le poursuivre car le tireur et la famille de la victime, un moine bénédictin de 86 ans, ont conclu un accord à l'amiable.

L'homme de 80 ans qui avait accidentellement tué par balle son voisin de lit à l'hôpital d'Uznach (SG) en mai ne sera pas inculpé.

L'homme versera une prestation en argent au monastère, a indiqué jeudi le Ministère public st-gallois. La procédure pénale est ainsi bouclée. Le coup était parti alors que l'octogénaire manipulait une arme dans l'intention de se suicider.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!