Football : Pas de publication du rapport Garcia
Actualisé

Football Pas de publication du rapport Garcia

Le rapport d'enquête sur l'attribution des Coupes du monde 2018 et 2022 à la Russie et au Qatar ne sera pas publié, conformément «au code d'éthique» et dans l'attente de la suite de la procédure.

Michael J. Garcia avait déjà réclamé mercredi la publication de son travail.

Michael J. Garcia avait déjà réclamé mercredi la publication de son travail.

Cette décision communiquée vendredi par Marco Villiger, directeur des affaires juridiques de la FIFA ne fera pas plaisir à Michael J. Garcia lui-même, qui avait réclamé mercredi la publication de son travail.

Les appels s'étaient en effet multipliés ces derniers jours pour demander une telle publication, y compris de la part de Michael Garcia, l'enquêteur qui a rédigé ce rapport sur les conditions d'attribution des Coupes du monde 2018 à la Russie et 2022 au Qatar.

M. Villiger a d'abord rappelé vendredi devant la presse à l'issue d'un comité exécutif de la FIFA que le code d'éthique de l'instance garantit «la confidentialité des témoins» interrogés dans un tel cas. Le directeur juridique a ensuite décortiqué les procédures à venir après que le rapport d'enquête de Garcia a été remis (depuis le 5 septembre) à la chambre de jugement du comité d'éthique de la FIFA.

Début novembre, Hans-Joachim Eckert, président de la chambre de jugement, dira si le rapport de Garcia a été fait dans les règles et s'il est complet ou si une demande d'informations complémentaires est nécessaire. Puis c'est à Garcia, président de la chambre d'instruction du comité d'éthique de la FIFA, que reviendra la demande éventuelle de poursuites. Ces demandes de poursuites seraient ainsi transmises à la chambre de jugement d'Eckert qui les évaluera et statuera.

«C'est donc à la chambre de jugement de décider ce qu'il faut respecter en matière de confidentialité - garantie par le code d'éthique - et pas au comité exécutif de la FIFA, a précisé Villiger. Il y aura un communiqué début novembre de la chambre de jugement, je ne sais pas ce qu'il y aura dedans.»

«Le seul contact que nous avons eu avec Michael Garcia a été son communiqué de presse mais nous n'avons pas reçu de demande directe de lui pour publier son rapport», a pour sa part commenté Joseph Blatter, président de la FIFA.

«Il n'y a pas eu de demandes des membres du comité exécutif pour publier ce rapport. Oui, nous avons commencé une opération transparence depuis 2011, mais nous sommes liés par un règlement qui dit que le rapport doit aller d'abord à chambre jugement, attendons début novembre, nous attendrons encore 30 jours pour la suite», a conclu M. Blatter. (ats)

Ton opinion