Actualisé 09.12.2018 à 17:15

Foot - Super League

Pas de quatre à la suite pour le FC Sion

Tenus en échec 2-2 par Lugano au Cornaredo, les hommes de Murat Yakin, trop frileux, n'ont pas remporté un quatrième succès de rang.

de
Pacf
Bastien Toma et Sion n'ont pas réussi à prendre le meilleur sur Jonathan Sabbatini et Lugano. (KEYSTONE/Ti-Press/Alessandro Crinari)

Bastien Toma et Sion n'ont pas réussi à prendre le meilleur sur Jonathan Sabbatini et Lugano. (KEYSTONE/Ti-Press/Alessandro Crinari)

Keystone/Alessandro Crinari

Sion n'a pas réussi la passe de quatre victoires de rang en championnat, une série qu'il n'a plus réalisée depuis plus de deux ans. Tenu en échec par Lugano dans un match où les visiteurs ont curieusement manqué de constance, le club de Tourbillon en restera à trois succès consécutifs. Au Sud des Alpes, les Valaisans ont sans doute plus sauvé un point que perdu deux unités alors même qu'ils avaient pourtant pris l'avantage en début de partie. La vérité impose pourtant de dire qu'ils n'ont rien montré d'assez suffisant pour prétendre à une autre issue que ce partage des points heureux (2-2). Une issue qui, à défaut de les replonger dans les soucis, les freine dans leur élan alors qu'un nouveau succès leur aurait permis de regarder vers le haut avant d'accueillir Bâle samedi à Tourbillon.

Confronté à la suspension de son capitaine Kouassi, Murat Yakin avait remodelé pour l'occasion ses lignes, faisant monter Ndoye en ligne médiane pour confier à Abdellaoui la place de défenseur central aux côtés de Neitzke. Sion eut le bonheur de trouver l'ouverture lorsqu'un corner d'Adryan trouva le même Neitzke, surgissant au premier poteau pour y placer une tête croisée inspirée (14e). Mais le visiteur valaisan allait ensuite commettre l'erreur, aussi naturelle que compréhensible, de reculer. On vit dès lors beaucoup plus Lugano, les situations chaudes se multiplièrent devant Fickentscher et le portier fut même tout heureux de ne pas être piégé sur une tête lobée de Mihajlovic filant juste à côté de sa cage (20e). A force de plier, Sion, trop minimaliste, finit cependant par craquer suite à un coup-franc de Gerndt dévié par Covilo, le défenseur, libre de tout marquage, profitant d'un blanc collectif pour marquer comme à l'entraînement alors que Neitzke coupait le hors-jeu.

Si l'égalisation tessinoise n'était que justice au vu du jeu présenté par Lugano, l'équipe de Yakin aurait entre-temps pu signer le break. Mais Da Costa put se détendre pour détourner magnifiquement des points la frappe d'Adryan (34e). A 2-0, il paraît acquis que le match n'aurait certainement pas épousé la même physionomie. En lieu et place, la nervosité s'invita sur la pelouse et M. San éprouva quelques peines à contenir plusieurs gestes déplacés (celui de Bottani aurait pu lui valoir l'expulsion) et autres accrochages.

Avec déjà 67% possession de balle en première période, Lugano continua sur la même lancée mais avec un nouveau portier, Baumann remplaçant le blessé Da Costa. Alors que Fortune venait de faire son apparition pour Zock, sorti lui aussi sur blessure, un coup du sort s'abattit sur le Cornaredo lorsque le malheureux Bamert dévia hors de portée de Fickentscher un centre de Sabbatini. En voulant précéder Carlinhos, le No 5 ne put que lober son gardien pour un nouvel autogoal valaisan (Sion en avait déjà encaissé lors de sa défaite à domicile contre Saint-Gall).

Apparu en très grande difficulté pour ne pas dire alors en perdition, le visiteur frisa la correctionnelle plusieurs fois. Gerndt rata d'abord le but du ko définitif puis Fickentscher multiplia les parades pour laisser les siens dans la partie, sauvant notamment devant Bottani à deux reprises (57e et 62e). Cela allait être la chance du FC Sion, qui trouva les ressources pour égaliser. Un but qui doit tout au talent d'Adryan. Servi par Fortune à l'orée des seize mètres, le Brésilien pouvait trouver la lucarne sans le moindre élan. Un but de très grande classe permettant à ses coéquipiers d'éviter le pire.

2-2 à Lugano: Sion pourra vivre avec ce résultat quand bien même on ne peut que déplorer son manque d'agressivité dans les moments durant lesquels il a failli tout perdre. N.Jr.

Lugano - Sion 2-2 (1-1)

Tourbillon, 3865 spectateurs. Arbitre: M. San.

Buts: 14e Neitzke 0-1, 43e Covilo 1-1, 50e Bamert (autogoal) 2-1, 73e Adryan 2-2.

Lugano: Da Costa (46e Baumann); Maric, Covilo, Sulmoni; Mihajlovic, Sabbatini, Piccinocchi (78e Brlek), Daprelà; Bottani; Gerndt, Carlinhos (84e Macek). Entraîneur: F. Celestini.

Sion: Fickentscher; Bamert (58e Philippe puis 89e Khasa), Neitzke, Abdellaoui, Morgado; Ndoye; Mveng, Zock (48e Fortune), Toma; Kasami, Adryan. Entraîneur: M. Yakin.

Notes: Lugano sans Manicone, Crnigoj, Janko (blessés), VeLa Suissecsei (suspendu). Sion sans Mitryushkin, Raphael, Angha, Maceiras, Epitaux, Grgic, Carlitos, Lenjani, Baltazar (blessés) ni Kouassi (suspendu).

Avertissements: 35e Carlinhos, 41e Zock, 45e Bottani, 69e Philippe, 78e Toma (suspendu contre Bâle), 91e Mihajlovic.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!