Pays-Bas: Pas de reconnaissance pour un homme de l'ombre
Actualisé

Pays-BasPas de reconnaissance pour un homme de l'ombre

Maarten Vorwerk est ce qu'on appelle dans le clubbing un producteur fantôme: il compose les titres et les DJ stars les signent.

par
fec
Le Néerlandais, 35 ans, travaille dans son home studio.

Le Néerlandais, 35 ans, travaille dans son home studio.

Son nom ne dit rien à personne. Pourtant, on doit au musicien environ 400 titres, dont certains hits de Tiësto, DVBBS, Dimitri Vegas & Like Mike ou Sandro Silva.

Ce week-end, Maarten Vorwerk a dévoilé certaines facettes de son métier de l'ombre dans une infographie postée sur Facebook. On y apprend notamment que ce Néerlandais, qui a débuté dans le métier en 1996, passe entre 60 et 80 heures pour créer un morceau. Une fois terminé, le producteur fantôme d'EDM a calculé que ses clients mettaient, en moyenne, trois mois pour le diffuser à grande échelle. En matière d'inspiration, il révèle qu'il ne suit pas ce qui se fait dans la musique actuelle. Il n'écoute les nouveautés que quinze minutes par semaine.

Sa condition de fantôme ne lui pose en tout cas aucun problème. «J'aime être en studio à créer. C'est ce qui me définit avant tout», a-t-il dit à wonderlandinrave.com. Ressent-il la pression du hit à tout prix? «Bien sûr! Les gens attendent de moi que j''en sorte tout le temps. D'ailleurs, j'adore quand une de mes productions devient un tube et passe à la radio.» L'homme ajoute qu'il n'accorde que peu d'importance à la reconnaissance: «Si je suis crédité, c'est déjà bien assez pour moi.»

Maarten Vorwerk conclut en citant les noms des producteurs qu'il admire. Adam Richard Wiles et Thomas Wesley Pentz. Des artistes aux patronymes peu connus qui sont célèbres sous les pseudos de Calvin Harris et de Diplo.

Maarten Vorwerk conclut en citant les noms des producteurs qu'il admire. Adam Richard Wiles et Thomas Wesley Pentz. Des artistes aux patronymes peu connus qui sont célèbres sous les pseudos de Calvin Harris et de Diplo.

Ton opinion