Procès des faux tableaux: Pas de réduction de peine pour les faussaires
Actualisé

Procès des faux tableauxPas de réduction de peine pour les faussaires

La Cour d'appel du Tribunal cantonal vaudois a rejeté les recours des faussaires qui avaient écoulé une centaine de faux tableaux en Suisse entre 2005 et 2008.

La Cour d'appel a confirmé les peines de 18 et 24 mois de prison infligées aux trois principaux acteurs de la bande.

Les parties n'ont reçu que le dispositif du jugement et n'en connaissent donc pas les motifs, a expliqué lundi Me Elisabeth Chappuis, avocate d'un des recourants. Les considérants - avec les arguments de la Cour - seront envoyés ultérieurement.

Condamnés en juillet 2011, les faussaires - un expert en art et deux revendeurs - avaient écopé de peines fermes, 24 mois pour le premier, 18 mois pour les deux autres. Jeudi dernier, devant la Cour d'appel, ils avaient réclamé des sanctions sensiblement inférieures et compatibles avec le sursis.

(ats)

Ton opinion