Actualisé 27.05.2009 à 13:37

AsilePas de requérants d'asile sur la Montagne de Douanne (BE)

Le village de vacances situé sur la Montagne de Douanne (BE), au-dessus du lac de Bienne, ne servira finalement pas de centre pour requérants d'asile.

La fondation qui gère le village désaffecté évoque des investissements trop élevés pour une solution provisoire.

Selon elle, l'intérêt du canton de Berne allait aussi en faiblissant. Dès le mois de juin et pendant deux ans, le centre aurait été utilisé par l'association Asyle Bienne et environs.

Cette dernière a dénoncé son contrat, a indiqué mercredi la présidente de la fondation, Dora Andres, confirmant une information parue dans plusieurs médias. Selon l'association, les investissements nécessaires dans la seule cuisine du centre se seraient montés à 100 000 francs.

La commune voisine de Lamboing avait annoncé au début du mois sa volonté de faire recours contre la réaffectation du centre. «Pour moi, c'est la vraie raison» de ce renoncement, a déclaré, tout sourire, la mairesse de Lamboing, Monique Courbat, au téléjournal de la TSR. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!