Actualisé 05.06.2018 à 09:48

Lac de Bret (VD)Pas de sanction pour la pêche d'une carpe géante

Malgré l'insistance du groupe Pour l'égalité animale (PEA), les services vétérinaires ne colleront pas d'amende au jeune pêcheur.

de
xfz

Cette vidéo n'a pas fini de faire parler d'elle.

Le Service des affaires vétérinaires du canton de Vaud n'a pas donné suite à la demande de sanction, formulée par le groupe Pour l'égalité animale (PEA), à l'endroit d'un jeune adepte de la pêche «no-kill».

Dans cette affaire, il considère «qu'aucun constat n'a pu être fait sur le terrain, justifiant que le poisson ait subi des souffrances manifestes.» Dès lors, il s'est limité à une sensibilisation du pêcheur, lui demandant notamment de ne plus publier de photo de lui avec ses prises, comme il l'avait fait fin mai, lorsqu'il s'était illustré en sortant de l'eau une carpe de 26 kilos, avant de la rendre à son habitat naturel.

Il est interdit de ne pas tuer le poisson

Pour rappel, le pêcheur avait posté sur Facebook une image sur laquelle on le voyait soutenir le poisson géant. Et cette dernière s'était retrouvée sur le site 20minutes.ch, via le canal des lecteurs reporters. Mais ne pas tuer un poisson après l'avoir pêché est interdit par l'ordonnance sur la protection des animaux (OPAn), qui prévoit des amendes pouvant aller jusqu'à 300 francs.

L'association n'avait, alors, pas tardé à réagir. De son côté, le jeune homme avait avoué connaître l'existence de cette loi, tout en militant pour son abrogation.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!