Genève - Pas de test obligatoire pour la rentrée scolaire
Publié

GenèvePas de test obligatoire pour la rentrée scolaire

Le Département de l’instruction publique a dévoilé les mesures Covid prévues pour la rentrée scolaire, qui aura lieu le 30 août prochain.

Image prétexte.

Image prétexte.

Tamedia AG

«Dans un contexte sanitaire encore instable, la rentrée se fait dans un souci de normalité et la stratégie suivie tolère une certaine circulation virale dans la mesure où celle-ci est inévitable dans le cadre scolaire». Alors que la rentrée s’effectuera le 30 août au bout du lac, le Département de l’instruction publique (DIP) a publié mardi le détail des mesures liées au Covid dans les établissements scolaires. Elles seront «les moins restrictives possibles afin de réduire l'impact négatif sur l'enseignement et l'encadrement des enfants et des jeunes», mais «sous surveillance rigoureuse» et susceptibles d’évoluer «en cas de flambée».

Tests pas obligatoires

Ainsi, le testing systématique «n'est pas envisageable dans les écoles», au regard du nombre d’élèves. «Il serait très compliqué de l’instaurer», précise Pierre-Antoine Preti, porte-parole du Département. Mais en cas de flambée, précise le DIP, il sera proposé au cycle d’orientation, et recommandé hors site pour les élèves du primaire et du secondaire II (collèges, écoles de commerce, écoles de culture générale, etc).

Port du masque conservé entre adultes

Entre adultes, le port du masque restera obligatoire, sauf si la distanciation est possible lorsque les élèves, les enseignants ou les autres employés des établissements sont assis.

Quid du masque pour les élèves?

Au secondaire II, tous les usagers des bâtiments, y compris les élèves, devront porter une protection, sauf lorsqu'ils seront assis à distance respectable. Et ce, «jusqu'à la levée des mesures du Conseil fédéral sur les lieux clos».

Dans les cycles d’orientation (secondaire I), le masque restera obligatoire pour les élèves comme pour leurs professeurs (là encore, sauf s’ils sont assis et respectent la distanciation). La mesure sera instaurée pendant les cinq premières semaines, dès la rentrée scolaire, précise le Canton. Même timing dans les écoles primaire; sauf que dans ces établissements-là, les élèves, eux, ne seront pas soumis au port obligatoire du masque.

Enfin, pas de masque non plus pour les éducatrices et éducateurs de la petite enfance lorsqu’ils s’occupent des bambins. Ces derniers, eux, continueront à ne pas avoir à porter de masque, comme c’était déjà le cas précédemment.

Mesures d’hygiène

Par ailleurs, le DIP indique que les locaux seront aérés et les surfaces nettoyées régulièrement. Il recommande aussi de se laver les mains de manière régulière.

(dra)

Ton opinion

31 commentaires