13.02.2019 à 16:03

Trafic interrompuPas de train durant 8 mois entre Châtel et Palézieux

Les pendulaires veveysans devront être patients, car les Transports publics fribourgeois vont transformer quatre gares.

de
xfz
Le chantier de la nouvelle gare de Châtel-Saint-Denis avance conformément aux attentes. Mais pour terminer la partie sud du pont et dévier la route cantonale, il est nécessaire d'interrompre le trafic ferroviaire.

Le chantier de la nouvelle gare de Châtel-Saint-Denis avance conformément aux attentes. Mais pour terminer la partie sud du pont et dévier la route cantonale, il est nécessaire d'interrompre le trafic ferroviaire.

DR

De la patience et de la compréhension. C'est ce que demandent les Transports publics fribourgeois (TPF) aux usagers des lignes circulant entre Châtel-Saint-Denis (FR) et Palézieux (VD). Durant huit mois, du 4 mars ou 3 novembre 2019, l'interruption du trafic ferroviaire sera totale. Un service de bus sera mis en place en remplacement. «Tout sera fait pour garantir les correspondances avec les interRegio en direction de Lausanne et Fribourg», promet Vincent Ducrot, directeur des TPF.

Les bus se prendront à proximité des haltes actuelles. Mais des lignes spécifiques seront créées pour les élèves du Cycle d'orientation de la Veveyse, à Châtel-Saint-Denis. Ainsi, pendulaires et étudiants emprunteront désormais des tracés différents. «Aux heures de pointes, nous avions jusqu'à 300 voyageurs. Pour tous les transporter, il aurait fallu quatre gros bus circulant les uns derrière les autres. Les incidences pour les automobilistes auraient été considérables, tout comme le risque d'avoir des retards. De plus, nous ne voulions pas que les ados se retrouvent à attendre le bus, coincés entre une route et un chantier», poursuit Vincent Ducrot.

Environ 50 millions de francs

Une interruption totale, aussi longue, n'est toutefois pas habituelle. Mais elle s'explique par l'ampleur des travaux que vont entreprendre les TPF. Tout d'abord, elle est nécessaire pour finaliser la construction de la nouvelle gare du chef-lieu veveysan, dont le premier coup de pioche a été donné l'année dernière, ainsi que pour le nouveau tracé de la route cantonale. De plus, les quais des gares de Bossonnens (FR), Remaufens (FR) et Palézieux seront agrandis, élargis, sécurisés et, surtout, adaptés à la loi sur l'égalité pour les handicapés (LHand).

L'investissement sera lui aussi conséquent. Pour Châtel-Saint-Denis, il sera de 31 millions de francs, rien que pour la partie ferroviaire. A Remaufens, le montant prévu est de 6,5 millions de francs, dont une grande part sera destinée au lissage de la courbe des voies. Pour Bossonnens, le budget est de 4,5 millions de francs. Et, pour finir, c'est près de 8 millions qui seront dépensés pour le quai TPF de la gare de Palézieux. Mais l'ensemble sera entièrement financé par l'Office fédéral des transports. A noter que, en moyenne, 1400 personnes transitent chaque jour par Palézieux et 2000 par Châtel-Saint-Denis.

L'inauguration des gares aura lieu le 14 décembre, mais elles devraient être en service dès le 4 novembre.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!