Actualisé 19.06.2019 à 14:19

GenèvePas de vote électronique aux élections fédérales

Berne souhaite mener un audit des systèmes de vote par internet. Les délais sont trop courts pour organiser sereinement un scrutin en ligne.

de
jef
La Chancellerie fédérale a décidé d'auditer les systèmes de vote électronique.

La Chancellerie fédérale a décidé d'auditer les systèmes de vote électronique.

Keystone/Martial Trezzini

Les Genevois ne pourront pas voter par internet pour les élections fédérales du 20 octobre 2019. La Chancellerie fédérale a en effet informé le 1er mai le Conseil d'Etat de sa volonté de mener un audit des systèmes de vote électronique. Berne ne pourra donc pas autoriser avant la mi-août l'utilisation de ce canal de vote. Le gouvernement genevois a dès lors jugé que les délais étaient trop courts pour organiser sereinement le scrutin. En particulier, souligne-t-il, si Berne disait non, «il faudrait revoir de manière importante le système d'information gérant les élections».

Cette situation a conduit le Conseil d'Etat à cesser dès ce jour l'exploitation du système actuel de vote électronique. Dans la foulée, le député socialiste Romain de Sainte Marie a qualifié cette décision de «lamentable». Il juge que le gouvernement baisse les bras trop vite.

Colère socialiste

Il rappelle surtout que le Parlement a voté le 14 mai une loi afin que le canton dispose d'un système de vote électronique en mains publiques. Or, Genève renonce aussi à développer un système de deuxième génération, ainsi que l'explique le communiqué du Conseil d'Etat, ce qui accroît la colère du socialiste. «Clairement, le Grand Conseil attendait que ce développement reprenne. On a avancé, on a investi des millions, et maintenant on laisse tomber. Mais non, soyons pionniers! Le vote électronique, c'est l'avenir.»

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!