Il a manqué 200 signatures: Pas de vote vaudois sur les forfaits fiscaux
Actualisé

Il a manqué 200 signaturesPas de vote vaudois sur les forfaits fiscaux

L'initiative demandant l'abolition des forfaits fiscaux dans le canton de Vaud n'a pas abouti, pour 200 signatures.

Les Vaudois ne voteront pas sur l'abolition des forfaits fiscaux pour riches étrangers. L'initiative demandant leur abolition a échoué de justesse, pour 200 signatures. Les communes ont validé 11'800 paraphes, alors que 12'000 sont nécessaires.

Le texte avait été lancé par le POP & Gauche en mouvement, des syndicats et des associations. Le PS et les Verts soutenaient politiquement la démarche mais ont apporté peu de soutien logistique, a regretté mardi Julien Sansonnens, président du comité d'initiative. «La gauche a beaucoup de peine à s'unir sur les questions fiscales», a-t-il ajouté.

Signer deux fois

Les initiants ont récolté 13'250 signatures. Lors du comptage, le comité a constaté un taux de déchet particulièrement important en ville de Lausanne. «Comme nous savions que ce serait serré, nous avons encouragé les militants à récolter le plus possible de signatures. Résultat: des gens ont signé deux, voire trois fois», a expliqué Julien Sansonnens.

Pour le comité, cet échec ne traduit pas un soutien des Vaudois à la pratique du forfait fiscal pour les riches étrangers. «Les gens signaient relativement facilement le texte», a constaté Julien Sansonnens qui «espère que la thématique de la justice fiscale restera à l'agenda de la gauche politique et syndicale».

Le comité ne demandera pas un recomptage des voix. «Aucun indice ne nous laisse penser qu'il y a eu des irrégularités. On accepte le verdict», a ajouté Julien Sansonnens. Le texte sera tranformé en pétition et remis au Grand Conseil vaudois.

Abolition à Zurich

La suppression des forfaits fiscaux fait débat depuis plusieurs années dans le canton de Vaud. L'abolition approuvée en mars 2009 par le peuple zurichois a relancé le débat. Des démarches sont en cours dans plusieurs cantons alémaniques. Thurgovie et Appenzell Rhodes-Extérieures voteront sur cette suppression en 2011. (ats)

Ton opinion