«Der Kreis»: Pas facile d'être gay en Suisse dans les années 60
Actualisé

«Der Kreis»Pas facile d'être gay en Suisse dans les années 60

Au croisement du documentaire et de la fiction, «Der Kreis (Le Cercle)» raconte l'histoire d'amour de deux hommes à une époque où il ne faisait pas bon être homosexuel.

par
Catherine Magnin

Zurich, 1958. Fils de bonne famille, Ernest (Matthias Hungerbühler) s'éprend de Röbi (Sven Schelker), travesti qui chante dans les cabarets de la ville. C'est le début d'une histoire d'amour étroitement liée à Der Kreis, organisation clandestine dans laquelle les deux hommes militent pour le droit des homosexuels, et à la chasse aux sorcières qui s'ensuit.

Cette belle histoire mélange reconstitution fictive des années 1950 et 1960 et témoignages actuels d'Ernest et Röbi. Un procédé qui avait déjà été utilisé dans «Hugo Koblet - Pédaleur de charme», mais avec moins de fluidité.

A noter que le film de Stefan Haupt représentera la Suisse dans la course à l'Oscar 2015 du meilleur film étranger.

«Der Kreis»

De Stefan Haupt. Avec Sven Schelker, Matthias Hungergbühler, Marianne Sägebrecht.

Sortie le 19 novembre 2014.

***

Ton opinion