Dubfire: «Pas facile de convaincre avec un live underground»
Actualisé

Dubfire«Pas facile de convaincre avec un live underground»

Dubfire, DJ irano-américain, présentera à Caprices le samedi 11 avril 2015 un show qui a fait sensation lors du dernier Amsterdam Dance Event.

par
Ana Dias
L'artiste a débuté sa carrière de DJ il y a plus de vingt ans.

L'artiste a débuté sa carrière de DJ il y a plus de vingt ans.

L'artiste techno, moitié de Deep Dish, a scotché tout le monde en octobre 2014 au Amsterdam Dance Event. Son «Hybrid Show», présenté en première mondiale, a été encensé tant par le public que par la presse. Depuis lors, Dubfire ne l'a rejoué qu'à une poignée de reprises. Le DJ et producteur de 43 ans revient sur la genèse de sa création.

Dubfire, pourquoi un tel spectacle?

Pour me lancer en solo, je devais marquer les esprits avec quelque chose de fort. Apporter quelque chose de différent était une évidence pour arriver à me créer une identité.

A quelle période fait référence votre «Hybrid Show»?

Au futur. A un moment où les hommes et les machines coexistent et sont bénéfiques les uns pour les autres. Le scénario de mon show est fou. C'est bien plus cinématographique que ce que les gens ont l'habitude de voir.

Combien de temps vous a-t-il fallu pour le créer?

J'ai passé environ une année sur la musique. Je l'ai ensuite fait suivre à une équipe spécialiste en effets visuels. Elle aussi a bossé durant des mois. Le résultat est vraiment le fruit d'un énorme boulot d'équipe.

Vous avez peu tourné avec votre show. Pourquoi?

C'est la faute des programmateurs. Ce n'est pas facile de les convaincre de miser sur un live et une musique underground qui s'adressent à des fans aux goûts plus raffinés que les ravers qui vont aux sets d'Avicii. Heureusement pour moi, il existe encore des festivals comme le Caprices qui nous soutiennent.

Aurez-vous un peu de temps pour visiter la station de Crans-Montana?

Je l'espère. Je suis un gastronome. Si vous avez un restaurant à me recommander, je suis preneur. Je désire absolument goûter la raclette. Je skierai aussi.

Caprices Festival

Du 9 au 12 avril 2015 à Crans-Montana. Infos et billetterie: www.caprices.ch

SAMEDI 11 AVRIL 2015

Le Moon (prix: 80 fr.)

21h00 Gel Abril

22h30 Digitalism

23h45 Dubfire

01h00 Ellen Allien

03h00 Chris Liebing

Modernity (complet)

12h00 DJ Tennis

14h15 Guti

15h15 Damian Lazarus

17h00 Art Department (Kenny Glasgow)

Bar7 (gratuit)

12h00 Limited Brother b2b Lillou

18h00 Gianni Callipari

20h00 DJ Tennis

22h00 Oliver K

Espace Valais (gratuit)

12h00 Yapagnoloch

13h15 Fanfare Eyo'nle

14h45 Jacko

16h15 Yapagnoloch

17h00 Echo des bois

19h00 Fanfare Eyo'nle

21h00 Casa Verde Colectivo

After Party (gratuit)

Dès 5h00 Adolpho & Frankie, sucré salé.

Ton opinion