Pas facile, la vie de tortue
Actualisé

Pas facile, la vie de tortue

Les tortues luth géantes, menacées d'extinction, parcourent jusqu'à 7000 km en mer en trois ou quatre ans avant de revenir sur leurs plages de ponte au Costa Rica, selon une étude.

Ces recherches sur la plus grande tortue marine du monde ont été réalisées pendant 14 ans.

Les scientifiques ont posé des émetteurs captables par satellite sur 46 tortues femelles sur des plages du Pacifique nord au Costa Rica.

Les tortues pondent entre octobre et mars à trois endroits sur trois plages de la côte costaricienne (Playa Grande, Playa Ventanas et Playa Langosta), puis elles entament une traversée de 500 jours jusqu'aux îles Galapagos (Equateur), où elles s'arrêtent quelque temps pour s'alimenter.

Elles accomplissent ensuite un périple dans diverses régions d'Amérique du Sud avant de revenir sur leurs plages d'origine pour une nouvelle période de ponte.

«Cette étude a une importance cruciale en matière de conservation parce qu'elle confirme l'existence d'un couloir marin naturel entre le Costa Rica et les îles Galapagos et montre comment se déplacent les tortues luth dans le Pacifique», a déclaré au quotidien «La Nacion» le biologiste Rotney Piedra, l'un des auteurs de l'étude.

Malgré ces découvertes, beaucoup de questions subsistent sur le comportement de ces animaux étonnants, dont la population a diminé d'environ 90% au cours des 20 dernières années, selon des estimations des experts. Les tortues luth mesurent entre 1m30 et 1m70 de long et peuvent peser jusqu'à 500 kilos.

Des spécialistes de huit universités, instituts et centres de recherche américains, costariciens et français ont participé à l'étude.

(ats)

Ton opinion