Actualisé 22.09.2018 à 12:53

Fête des Vignerons«Pas question de payer pour l'espace public»

La Confrérie des vignerons n'a pas l'intention de «payer des millions à Vevey» pour dédommager la ville vaudoise de l'utilisation de l'espace public l'été prochain.

Frédéric Hohl, directeur de la Fête des vignerons.

Frédéric Hohl, directeur de la Fête des vignerons.

«Nous sommes prêts à dédommager la ville de Vevey pour ses pertes de recettes liées aux parcomètres, sur la place du Marché, mais pas pour ses amendes», explique Frédéric Hohl, directeur de la Fête des vignerons, dans une interview parue dans Le «Temps» samedi. «En outre, la ville pourrait nous réclamer plusieurs millions pour l'occupation de l'espace public, somme que nous refusons de payer.»

Gratuité de l'espace public

«Toute manifestation comme la nôtre devrait bénéficier de la gratuité du domaine public», poursuit Frédéric Hohl, connu aussi pour avoir fonctionné comme directeur d'exploitation d'Expo.02. «Cette somme est aujourd'hui en négociation. Tout comme les frais liés à la sécurité de la fête.»

Au-delà, le directeur de l'événement, qui se tient une fois par génération sur les bords du lac Léman, rappelle que la Confrérie des vignerons ne veut pas demander de subventions, «par souci de liberté». «C'est beau, mais elle a tort», lâche-t-il. «Ce n'est pas viable dans le système économique actuel.»

En Suisse, il n'y a aucune manifestation culturelle non subventionnée, relève Frédéric Hohl. «La confrérie devrait demander au moins 5 millions de francs à la ville de Vevey et 5 millions de francs à l'Etat de Vaud. Avec des subventions, les négociations seraient facilitées.»

Convention complète

«Avec une subvention, la confrérie aurait une monnaie d'échange dans ses négociations avec la ville de Vevey et l'Etat de Vaud pour les questions liées au domaine public, à la sécurité et à la mobilité», estime le directeur de la manifestation. Frédéric Hohl n'exclut pas par ailleurs d'organiser des représentations supplémentaires pour couvrir les frais demandés par la ville de Vevey.

Du côté de la municipalité, la tenue de négociations est confirmée dans les colonnes du «Temps». La ville souhaite une convention portant sur différentes prestations, aussi bien sur l'occupation de l'espace public, la sécurité, les redevances pour le parking que sur le manque à gagner lié aux amendes.

Grosse organisation

La Fête des vignerons 2019, dont le début officiel est fixé au 18 juillet et dont la dernière édition s'est tenue en 1999, prévoit entre 20 et 23 représentations et chacune durera environ 2h30. L'arène peut accueillir jusqu'à 20'000 spectacteurs. La billetterie a été ouverte lundi.

La manifestation affiche un budget de 99 millions de francs, soit plus du double de la précédente. Une hausse que les organisateurs expliquent notamment par la technologie utilisée, quatre scènes supplémentaires et une durée rallongée d'une semaine. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!