Garde suisse au Vatican - Pas tout le monde n’est d’accord pour payer la rénovation de la caserne
Publié

Garde suisse au VaticanPas tout le monde n’est d’accord pour payer la rénovation de la caserne

La Fondation qui organise les travaux doit trouver les fonds. La liste des participants s’allonge, mais quelques réticences se font entendre.

La Fondation qui gère le projet doit récolter plus de 50 millions de francs.

La Fondation qui gère le projet doit récolter plus de 50 millions de francs.

Durisch + Nolli Architekten 

Des dons privés et soutiens publics affluent pour financer la rénovation de la caserne qui abrite les Gardes suisses au Vatican. Les travaux sont budgetés à environ 50 millions de francs. Récemment, le Conseil fédéral avait décidé de participer à hauteur de 5 millions. Et les Cantons ont aussi à décider s’ils veulent prendre part au financement et pour combien, même si la proposition est de donner l’équivalent d’un franc par habitant.

Dans le catholique canton de Lucerne, des voix s’élèvent pour s’opposer à la participation de la collectivité. «Le Vatican n’a pas besoin d’aide. Il n’a pas de dettes, il nage dans l’argent; je ne vois pas en quoi il aurait besoin du soutien du canton de Lucerne», explique David Roth, président du PS cantonal à nos collègues de 20 Minuten.

Soutien large à droite

C’est aussi dans la forme que ça coince: le politicien ne veut en tout cas pas que l’argent provienne d’un fonds venu de la loterie, comme cela devrait se faire du côté du canton de Saint-Gall, là aussi entraînant l’irritation de la gauche.

L’allocation des fonds devrait se décider au Grand Conseil du canton. Plusieurs représentants d’autres partis, notamment au PLR et à l’UDC, ont d’ores et déjà annoncé qu’ils soutiendraient le versement du montant prévu, qui devrait se monter à 400’000 francs.

(dag/ywe)

Ton opinion

40 commentaires