Lausanne: Pascal a joué le grand frère pour des Suisses
Actualisé

LausannePascal a joué le grand frère pour des Suisses

Le héros de l'émission de TF1 à son nom était de passage mercredi au Collège du Belvédère.

par
Myriam Genier

Une centaine d'élèves de ­l'OPTI-Centre, âgés de 16 à 22 ans, étaient venus écouter Pascal Soetens évoquer les stéréotypes entre garçons et filles. Le Français intervenait dans le cadre de la campagne d'éducation «Moi & les autres», lancée par la Ville de Lausanne. «Les stéréotypes commencent très tôt, avec la couleur bleue pour les garçons et le rose pour les filles. Ils se poursuivent, notamment, avec les métiers dits féminins et masculins. Les idées reçues sont fortes dans la société», nous a expliqué le héros de «Pascal, le grand frère».

Outre ce problème, l'éducateur a orienté son discours sur le respect et sur l'importance de se comporter honnêtement. Ceci à travers des extraits de son émission et des anecdotes personnelles. «J'ai fait des bêtises, mais je m'en suis sorti», «Certains de mes amis sont allés en prison, d'autres sont morts, parce qu'ils n'ont pas fait les bons choix», sont quelques-unes des phrases lâchées par Pascal Soetens. Grâce à ces mots forts et à son aisance pour s'adresser aux jeunes, il a fait mouche. «C'était très intéressant. On s'est reconnus dans ce qu'il a dit, nous a confié Ophélie, 16 ans. Il parle un peu comme nous, il nous met à l'aise.»

Pascal Soetens a également profité de sa venue à Lau­sanne pour évoquer ses projets télévisuels. Arrivé en fin de contrat avec TF1, il reviendra sur une autre chaîne. «Je suis en discussion avec NRJ12, M6, W9 et D8. Je dois faire le bon choix parmi ces propositions. Je ne peux pas en dire plus pour l'instant, mais une annonce sera faite très prochainement.»

Suivez toute l'actualité des stars sur les réseaux sociaux avec «20 minutes»:

Ton opinion