Actualisé 12.06.2009 à 08:36

Conseil fédéral

Pascal Couchepin a annoncé sa démission

Le conseiller fédéral valaisan a présenté sa démission ce matin. Il quittera ses fonctions au 31 octobre.

La présidente du Conseil national Chiara Simoneschi (PDC/TI) a lu la lettre annonçant cette démission sur le coup de 8 heures, vendredi matin, devant la Chambre du peuple. «J'ai reçu une lettre qui m'a profondément émue», a-t-elle déclaré.

«Je souhaite remercier Pascal Couchepin pour le respect dont il a fait preuve envers le Parlement», a déclaré la Tessinoise. «C'est un acte très respectueux que d'avoir informé l'Assemblée fédérale avant d'informer la presse. Je le remercie pour son activité à la tête du Département fédéral de l'intérieur, mais surtout comme magistrat et chef d'Etat.»

Et la première citoyenne du pays de remercier aussi le conseiller fédéral «pour son amitié personnelle toujours basée sur le respect malgré les différences d'opinion.» Dans sa lettre, le radical valaisan a lui remercié les Chambres fédérales «pour la confiance qu'elles m'ont témoigné.»

Une décision prévisible

Pascal Couchepin a ensuite fait son apparition et a été applaudi par les élus présents.

Le groupe libéral-radical était réuni en urgence depuis 7h30 ce matin avec le responsable du Département fédéral de l'intérieur. Les rumeurs laissaient déjà entendre que le Valaisan avait décidé de se retirer.

Agé de 67 ans, le radical est arrivé au Conseil fédéral en 1998. Il a assumé la présidence en 2003 et 2008. Il gère le Département fédéral de l'intérieur depuis janvier 2003.

Une conférence de presse est prévue à Berne dans la matinée.

Retour sur un parcours

Politicien dans l'âme, Pascal Couchepin s'est tôt investi dans la chose publique. Le radical valaisan a décroché son premier mandat à l'âge de 26 ans, en entrant à l'exécutif de sa ville natale de Martigny (VS).

Seize ans plus tard, en 1984, l'avocat-notaire de profession devient président de la ville, fonction qu'il conserve jusqu'en 1998. Il est élu au Conseil national en 1979. De 1989 à 1996, il préside le groupe radical au Parlement fédéral.

Le Valaisan, auteur d'un livre intitulé «Je crois à l'action politique», n'a jamais caché viser les plus hautes fonctions de l'Etat. Pari gagné le 11 mars 1998 lorsqu'il succède au conseiller fédéral vaudois Jean-Pascal Delamuraz. Il reprend alors le Département de l'économie (jusqu'à la fin 2002), puis celui de l'intérieur regroupant les assurances sociales, la santé, la culture et la recherche.

Né le 5 avril 1942, Pascal Couchepin est marié et père de deux filles et un fils adultes.

ats/cbx

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!