Pascal Couchepin élu président de la Confédération
Actualisé

Pascal Couchepin élu président de la Confédération

Pascal Couchepin revêtira pour la deuxième fois les habits de président de la Confédération en 2008. Le Parlement a élu le radical valaisan à cette fonction par 197 voix sur 210 bulletins valables.

La séance a été interrompue avant l'élection pour la vice- présidence.

Après les remous suscités par l'éviction de son conseiller fédéral Christoph Blocher, l'UDC a obtenu, par 203 voix contre 15, que la désignation du vice-président soit reportée jusqu'à 13h30 en attendant que Eveline Widmer-Schlumpf déclare si elle accepte ou non son élection au gouvernement. Selon le tournus, la vice- présidence aurait dû revenir au Zurichois. Vu sa non-réélection, le radical Hans-Rudolf Merz devrait y accéder.

Le chef du groupe parlementaire UDC Caspar Baader n'y est pas allé par quatre chemins pour justifier la suspension de la séance. «Vous êtes en train de fouler aux pieds la démocratie», a-t-il déclaré à la tribune.

«Nous ne savons toujours pas si Mme Widmer-Schlumpf accepte son élection et vous voulez élire le vice-président, une charge qui aurait dû revenir à Christoph Blocher». Si la conseillère d'Etat grisonne refuse son élection, l'UDC représentera Christoph Blocher, a annoncé M. Baader.

Score meilleur

Pascal Couchepin, au Conseil fédéral depuis 1998, a été président de la Confédération pour la première fois en 2003. Il a amélioré son score par rapport à l'époque: il a obtenu pour sa deuxième présidence 197 voix, soit 91 de plus que la majorité absolue de 106 voix. Lors de l'élection qui avait eu lieu le 10 décembre 2003, il avait récolté 60 suffrages de plus que la majorité absolue, également de 106 voix.

Le radical valaisan a succédé à la socialiste genevoise Ruth Dreifuss au Département fédéral de l'intérieur en 2003. Auparavant, il avait dirigé le Département fédéral de l'économie, de 1998 jusqu'à fin 2002.

(ats)

Ton opinion