Actualisé 01.04.2008 à 14:01

Pascal Couchepin regrette ce qui se passe autour d'Eveline Widmer-Schlumpf

Pascal Couchepin regrette que sa collègue UDC Eveline Widmer-Schlumpf ait dû renoncer au Sechseläuten sous la pression de menaces.

Le président de la Confédération en appelle à un réveil civique de la part de la population.

«Ce n'est pas seulement triste pour Mme Widmer-Schlumpf, mais surtout pour la vie sociale en Suisse», a dit Pascal Couchepin, interrogé mardi par l'ATS. «C'est dommage qu'un groupe de petits excités prennent en otage le reste de la population». On ne construit pas une société su cette base, selon lui.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!