Antivax - Pass sanitaire et étoile jaune: l’Histoire malmenée

Publié

AntivaxPass sanitaire et étoile jaune: l’Histoire malmenée

De plus en plus d’opposants au pass sanitaire et au vaccin n’hésitent pas à se comparer aux Juifs sous le nazisme. De quoi faire sortir de leurs gonds ceux qui luttent contre l’antisémitisme.

par
Yannick Weber
DR

«Et pourquoi ils nous colleraient pas une étoile jaune pour qu’on soit repérés plus facilement?» «On», ce sont les non-vaccinés, et l’auteur de cette phrase Jean-Marie Bigard lors d’une manifestation d’antivaccin à Paris fin mai. Comme lui, de nombreux internautes se sont pris de passion à comparer la situation actuelle avec la Seconde Guerre mondiale, notamment via des références au nazisme.

Nuremberg, étoile jaune…

Mauro Poggia marchant au milieu de personnes faisant le salut nazi, Alain Berset mis en scène comme un nouveau Hitler, fantasmes d’un nouveau «procès de Nuremberg» où médecins et gouvernants seraient jugés comme l’avaient été les responsables nazis… l’imagination est intarissable. Le thème le plus répandu: l’étoile jaune, dont certains antivaccins s’affublent eux-mêmes lors des défilés dans les rues.

La tendance fait réagir la Coordination intercommunautaire contre l’antisémitisme et la diffamation (CICAD), qui «constate avec inquiétude l’ampleur que prend ce phénomène et la facilité avec laquelle ces comparaisons sont employées à tout-va», écrit-elle dans un communiqué.

«Ne fermons pas les yeux»

Avec une crainte légitime: qu’à force de répétition ne prenne racine dans les têtes de certains une confusion qui ne leur permettra plus de distinguer l’écart abyssal entre les souffrances du passé et les frustrations du présent, ouvrant la voie à une répétition ou une résurgence des premières.

«C’est par ces raccourcis fallacieux que l’on en arrive à banaliser le Mal. Comment transmettre aux plus jeunes la connaissance historique des atrocités commises durant la Seconde Guerre mondiale si leurs aînés eux-mêmes les relativisent en usant de parallèles qui n’ont pas lieu d’être?» demande la CICAD. «Ne fermons pas les yeux face à ce phénomène», conclut l’organisation.

Symbole de discrimination

L’étoile jaune a été le marquage distinctif pour identifier les Juifs sous le régime nazi, qui l’a utilisé dès 1939 en Pologne avant de l’étendre aux territoires sous son contrôle. Tous les Juifs âgés de 6 ans et plus devaient la porter, cousue sur leurs vêtements, pour être identifiables. S’ils refusaient et qu’ils étaient découverts, ils risquaient la déportation. La mesure permettait au régime un strict contrôle de la population, mais aussi de faire en sorte que les Juifs, victimes d’une propagande haineuse qui a mené à l’Holocauste, soient reconnaissables et pointés du doigt par la population.

Ton opinion