Patience de mise à la consigne
Actualisé

Patience de mise à la consigne

Rien ne va plus du côté de la consigne à Plainpalais à Genève. «Ils sont adorables, mais cela fait une demi-heure que j'essaye de récupérer ma poussette», s'énervait samedi soir une maman.

Le désordre avait commencé la veille avec le concert de Yannick Noah. Beaucoup de fans dépités avaient du mal à récupérer leurs affaires à la sortie de la Fan Zone. «Avec des normes de sécurité aussi strictes, la consigne n'aurait pas dû être gérée par des bénévoles, dénonçait un membre du staff. Entre casques, parapluies et autres objets, plus de 900 dépôts par jour ont été enregistrés durant le week-end. C'est beaucoup trop. Notre rôle et nos effectifs ont été sous-estimés.»

(gam)

Ton opinion