Publié

JO 2022Patinage artistique: la pression a eu raison de Valieva, une autre Russe empoche l'or

La dernière épreuve en individuel de ces Jeux olympiques s’est soldée par une grosse surprise. Kamila Valieva termine à la quatrième place du classement général.

par
Lauriane Chautems

La déception de Kamila Valieva à l’issue de son programme long.

Le programme long des femmes (17 février)

L’un des chutes de Kamila. 

La pression a eu raison de Kamila Valieva après une semaine sous le feu des projecteurs à cause de soupçons de dopage. Elle a chuté à deux reprises lors de son programme long et se classe à la quatrième place. Elle cède ainsi la première place du classement général à Anna Scherbakova (RUS). Alexandra Trusova (RUS) et Kaori Sakamoto (JPN) terminent en deuxième et troisième place.

1 / 15
Anna Scherbakova termine deuxième.

Anna Scherbakova termine deuxième.

AFP
Alexandra Trusova, troisième au classement final (RUS). 

Alexandra Trusova, troisième au classement final (RUS). 

Getty Images
Kamila Valieva effondrée à la fin de son programme long. Elle termine quatrième au classement général. 

Kamila Valieva effondrée à la fin de son programme long. Elle termine quatrième au classement général. 

REUTERS


Anna Scherbakova a livré un programme sans faute mais techniquement moins ambitieux que ses compatriotes Alexandra Trusova et Kamila Valieva. Artistiquement, elle était largement au dessus de tout le monde dans cette épreuve du programme libre. Elle remporte la compétition avec 255.95 points. 

La grâce de Scherbakova a conquis les juges. 


Alexandra Trusova aussi appelée la «fusée russe» a proposé un programme très ambitieux au niveau de la technique avec cinq quadruples sauts. Elle obtient un total de 251.73 points.  

Alexandra Trusova aussi appelée la «fusée russe».

Du fait de l’absence de Kamila Valieva sur le podium, la cérémonie des médailles a pu se dérouler sans problème. Les trois patineuses ont ainsi reçu leurs médailles quelques minutes après la fin de la compétition.

La Suissesse Alexia Paganini ne fait pas mieux qu’à Pyeongchang en 2018, où elle avait terminé 21e. Au classement final de ces Jeux, Alexia se place en 22e position avec un total de 168.91 points. Son programme long était en dessous de ce qu’elle est capable de faire, tant techniquement qu’artistiquement. Sa première combinaison triple-triple s’est transformée seulement en double lutz.

La première combinaison triple-triple d’Alexia Paganini s’est transformée en double saut.

Le programme court des femmes (15 février)

Kamila Valieva (RUS) a finalement obtenu l’autorisation de prendre part à la compétition individuelle. La semaine dernière, elle avait été suspendue pour un résultat positif à un contrôle antidopage datant de décembre dernier.

Kamila Valieva était extrêmement attendue pour cette compétition individuelle. L’adolescente a tout de même su faire face à la pression qui l’entoure depuis une semaine. Avec un programme entaché d’une faute sur le triple axel, elle occupe la première place du classement après le programme court avec 82.16 points. Ce lundi, après le rendu de la décision du TAS (Tribunal arbitral du Sport), l’adolescente avait confié en larmes être «émotionnellement fatiguée» à la télévision russe, Perviy Kanal.

L’erreur de Kamila Valieva sur le triple axel.

Même si elle a semblé verser quelques larmes en sortant de la glace, l’ado a bien négocié la première partie de la compétition la plus importante de sa jeune carrière.

L’émotion de Valieva après son programme court

Les patineuses russe Anna Sherbakova et japonaise Kaori Sakamoto se placent respectivement en deuxième et troisième position. Les deux patineuses ont livré des programmes propres sans tenter de triple axel. Anna Sherbakova obtient 80.20 points et Kaori Sakamoto 79.84 points.

Sur des rythmes espagnols, Alexia Paganini a livré un programme sans chute mais avec plusieurs sauts qui n’étaient pas totalement en arrière. Avec un total de 61.06 points, elle se qualifie pour le programme long mais se classe à une décevante 19e place à l’issue du programme court. 

Rendez-vous jeudi à 11h pour le programme long des femmes. 

Le programme long des hommes (10 février)

Nathan Chen est champion olympique chez les hommes. Il termine avec un score total de 332.60 points pour le programme court et le long. Sa performance sur «Rocket Man» a séduit les juges au niveau artistique. Il a obtenu plusieurs fois la note maximale pour son interprétation sur la musique. 

Yuzuru Hanyu est le premier homme à tenter l’exploit avec un quadruple axel aux Jeux olympiques.

Yuzuru Hanyu a tenté un quadruple axel comme premier saut de son programme. Il a malheureusement chuté sur ce dernier. C’est la première fois qu’un homme réalise un quadruple axel aux JO. Vraisemblablement encore préoccupé par sa chute sur cette figure, le patineur Japonais est également tombé sur le saut suivant, un quadruple salchow. La suite de son programme s’est déroulée sans grand problème. Yuzuru termine à la quatrième place du classement général avec un total de 283,21 points.


Le Schaffhousois Lukas Britschgi a gagné une place à l’issue du programme libre. Au classement général, il se place à la 23e position avec un total pour les programmes court et long de 212.58 points. De nombreuses erreurs techniques ne lui ont pas permis de se hisser plus haut.

Le programme court des hommes (8 février)

Nathan Chen (USA) s’est placé en première place avec un score de 113.97 à l’issue du programme court chez les hommes. Ce résultat constitue son record de points pour la saison 2021/2022 sur un programme court. Sa performance sur « la Bohème » de Charles Aznavour a convaincu les juges tant au niveau technique qu’artistique. Le podium est pour le moment complété par les Japonais Yuma Kagiyami et Uno Shoma. Toutefois, rien n’est définitif. Le classement final sera connu après le programme long ce jeudi 10 février. 

Nathan Chen (USA) est premier à l’issue du programme court. (AFP)

Nathan Chen (USA) est premier à l’issue du programme court. (AFP)

AFP

La surprise, c’est l’absence de Yuzuru Hanyu sur le podium à l’issue du programme court. Le Japonais se place à la 8e position avec 95.15 points. En effet, il n’a pas réussi à déclencher son premier quadruple salchow, qui s’est transformé en simple salchow. Ce dernier a été annulé par les juges. Effectivement, lors du programme court à ce niveau, les simples sauts ne sont pas admis.

L’erreur de Lukas Britschgi sur le triple lutz.

Le Schaffhousois Lukas Britschgi se place en 24e position avec 76.16 points après le programme court. Le patineur a livré une prestation entachée de quelques erreurs techniques comme un retournement sur le triple lutz. Il se qualifie ainsi de justesse pour le programme long. 

En décembre, Kamila Valieva remportait les championnats de Russie. Elle est la grande favorite chez les femmes pour l’épreuve individuelle.

Le jugement en patinage artistique: le système de notation «Code of Points» a été mis en place lors de la saison 2004/2005 au niveau senior. Il est composé de deux parties. La première technique et la deuxième artistique. Pour la partie technique, chaque élément a une valeur de base. Les juges attribuent des «GoE», (Degré d’exécution) allant de +5 à -5.  Afin de récompenser la prise de risques de certains patineurs, la valeur des sauts placés en deuxième partie de programme est multipliée par 1,1. Pour la partie artistique, les juges attribuent cinq notes allant de 0,25 à 10 points selon les critères suivants: l’habileté de patinage, les transitions, la qualité d’exécution, la chorégraphie et l’interprétation. 

Cinq faits à savoir sur le patinage artistique.

Ton opinion

0 commentaires