Genève: Patrick Müller réapparaît dans le football genevois
Actualisé

GenèvePatrick Müller réapparaît dans le football genevois

L'ancien international intègre le comité directeur du nouveau club de la rive droite, l'Olympique de Genève, formellement constitué lundi soir.

par
Jérôme Faas
Patrick Müller, dont le fils joue à l'école de football du FC Saint-Jean, rejoint le comité directeur de l'Olympique de Genève.

Patrick Müller, dont le fils joue à l'école de football du FC Saint-Jean, rejoint le comité directeur de l'Olympique de Genève.

Patrick Müller est de retour dans le football genevois. L'ex-défenseur central, fort de 81 sélections en équipe nationale, intègre le comité directeur du nouveau mastodonte du bout du lac, l'Olympique de Genève, né de la fusion de Saint-Jean et de l'Athlétique Régina. «Il va nous apporter une expérience fabuleuse, et en plus, il est sympa et accessible, se réjouit Jean Champetier, co-président du club. Il va s'impliquer, notamment, dans la formation des jeunes.»

L'Olympique de Genève a formellement été constitué lundi soir, ainsi que le relate la «Tribune de Genève». Outre celui de Patrick Müller, le club de la rive droite s'appuie sur des noms du football régional, «des noms qui peuvent nous apporter un plus», estime Jean Champetier. Jean-Marc Tornare, ancien joueur du Lausanne Sport, intègre aussi le comité directeur. Enfin, Stéphane Rychen, ancien responsable des moins de 18 ans au Servette FC, est nommé directeur technique.

Echanges souhaités avec le Servette FC

«C'est sûr que les premières réactions de membres et de parents sont positives. Il s'agit de sacrées locomotives», observe Jean Champetier. Le club espère notamment que la venue d'anciens et de proches de la maison Grenat (Patrick Müller y a débuté sa carrière et Jean-Marc Tornare connaît bien Hugues Quennec, le patron du SFC) favorisera des échanges avec la formation phare du canton. «C'est aussi le but de leur venue.»

L'Olympique de Genève, dont l'augmentation de la subvention municipale est déjà acquise, affichera un budget de 400'000 à 450'000 francs. Il recherche encore un sponsor principal. Avec ses 650 joueurs, il devient le plus grand club de la Ville de Genève. Sa première équipe évoluera au moins en 3e ligue, peut-être en 2e, la promotion de l'Athlétique Régina, l'une de ses moitiés, restant mathématiquement possible.

Ton opinion