Nouveau livre à paraître: Patrick Poivre d'Arvor accusé de plagiat
Actualisé

Nouveau livre à paraîtrePatrick Poivre d'Arvor accusé de plagiat

Le journaliste Patrick Poivre d'Arvor, star de la télévision française, est accusé d'avoir plagié dans «Hemingway, la vie jusqu'à l'excès» près de 100 pages d'une biographie.

Le journaliste français réfute tout argument de plagiat.

Le journaliste français réfute tout argument de plagiat.

«L'Express» en ligne, et l'édition papier à paraître mercredi, révèle que l'ancien présentateur du journal de 20 heures de TF1 a repris dans son livre, en librairie le 19 janvier, «des dizaines et des dizaines de paragraphes s'apparentant à des copier-coller, souvent grossièrement maquillés par des inversions de phrases ou l'usage effréné de synonymes», de la biographie de Griffin, aujourd'hui décédé.

Le plus troublant, poursuit «L'Express», «est que la structure même des deux biographies, les enchaînements, les incises sur la grande Histoire (l'évolution du front italien, en 1917, par exemple), les descriptions de paysages (où les différentes essences d'arbres sont citées exactement dans le même ordre) ou encore les extraits de correspondance retenus coïncident parfaitement».

La biographie signée Peter Griffin est parue aux Etats-Unis en 1985, aux éditions Oxford University Press et traduite en France, chez Gallimard, en 1989. Elle est aujourd'hui quasiment introuvable en librairie.

Plagiat «très désobligeant»

Contacté par «L'Express», Patrick Poivre d'Arvor assure avoir «passé un an et demi à écrire ce livre» et dit trouver «très désobligeant» ce soupçon de plagiat.

«Je me suis naturellement documenté auprès des nombreuses biographies existantes, au nombre desquelles celle de Griffin me semble la meilleure sur le jeune Hemingway. Mais je n'allais pas lui réinventer une vie!», poursuit le journaliste-écrivain.

Les éditions Arthaud, département du groupe Flammarion, ont déjà imprimé 20'000 exemplaires de l'ouvrage de Patrick Poivre d'Arvor, publié à l'occasion du cinquantenaire de la mort de l'écrivain américain, disparu en 1961.

Contactés par l'AFP, Patrick Poivre d'Arvor et son éditeur n'étaient pas joignables mardi à la mi-journée. (afp)

Ton opinion