Football: Paul Gascoigne, en grande forme, fait le buzz à la télévision italienne
Publié

FootballPaul Gascoigne, en grande forme, fait le buzz à la télévision italienne

L’ex-star du football anglais participe à la version transalpine de L’île des célébrités. Vu ses débuts en chemise zébrée et short rose, cela ne sera pas triste.

par
Simon Meier
A peine arrivé sur l’île de Cayo Cochino (Honduras), Paul Gascoigne s’est manifestement senti très à l’aise dans son costume de meneur de jeu.

A peine arrivé sur l’île de Cayo Cochino (Honduras), Paul Gascoigne s’est manifestement senti très à l’aise dans son costume de meneur de jeu.

DR

L’ex-star du football anglais Paul Gascoigne, qui lutte depuis des lustres contre son addiction à l’alcool, vient de promettre une énième fois qu’il avait arrêté la bouteille. A le voir danser sur un ponton au Honduras, dans une chemise façon zèbre et un short rose, on ne sait trop que penser.

Une chose est sûre: à 53 ans, Gazza est en passe de retrouver une sacrée cote de popularité en Italie - il avait porté le maillot de la Lazio entre 1992 et 1995. Ses débuts, un peu grotesques mais très sympas, dans la version transalpine de «L’île des célébrités», n’a en tout cas pas laissé les téléspectateurs insensibles. Ni la chanteuse Elettra Lamborghini: «J’adore Paul Gascoigne. Je n’avais jamais entendu parler de lui, mais il me fait rire tout le temps. C’est mon préféré, jusqu’à présent.»

Dès son arrivée sur l’île de Cayo Cochino, via un saut en hélicoptère, l’ex-génial meneur de jeu a prouvé qu’il tenait une forme physique correcte. Outre ses talents de danseur, Gascoigne a mis tout le monde dans sa poche grâce à son italien terriblement approximatif, mais visiblement rigolo.

«Bonne pêche moi, très bien moi. Les mains pêchent, l’équipe m’a faim, confiance, premier jour, mieux parler bientôt», a-t-il (environ) déclaré, avant d’en revenir à l’essentiel dans un bon gros rire de plagiste britannique: «Je suis venu ici pour rire et vivre l’expérience.» Celle-ci ne s’annonce pas triste. Reste à savoir si elle sera sans alcool jusqu’au bout.

Ton opinion