Publié

EuroPaul Pogba mordu par Antonio Rüdiger ?

Les Allemands, qui avaient prévenu qu'ils comptaient jouer «sale» ont tenu parole et le match a été une sacrée bataille, où les Bleus ont souffert dans leur chair.

Antonio Rüdiger avait enjoint son équipe à «juste être sale», il a tenu parole.

À l'heure de jeu, alors que l'Allemagne était menée 1-0 et poussait pour égaliser, l'Allemand Robin Gosens est arrivé lancé dans la surface française et sa cuisse a percuté le visage de Pavard, qui s'est effondré sous la violence du choc. Il a néanmoins pu se relever et reprendre la partie peu après. «J'ai pris un sacré choc. J'étais un peu KO pendant 10 à 15 secondes. Après, ça allait mieux», a expliqué le joueur sur BeIn Sport après la rencontre.

Le seul but du match

Cette image a rappelé une agression restée tristement célèbre de la part du gardien Harald Schumacher lors de la fameuse demi-finale de Séville à la Coupe du monde 1982, perdue par la France aux tirs au but: le portier de la RFA avait mis K.-O. Patrick Battiston, évacué sur une civière, sans que l'arbitre ne bronche.

Gosens non plus n'a pas été averti, dans un match où les Allemands ont commis plusieurs gestes assez rudes, comme quand Joshua Kimmich a malencontreusement expédié son pied dans le visage de Lucas Hernandez. Le défenseur de Chelsea Antonio Rüdiger avait enjoint son équipe à «juste être sale». Il a notamment fait mine de mordre Pogba avant la mi-temps. Le geste a rendu furieux le milieu de Manchester United, mais l’arbitre est resté impassible (voir vidéo ci-dessus).

(AFP)

Ton opinion

109 commentaires