Conseil national: Pause parlementaire après la coke et les faux billets
Actualisé

Conseil nationalPause parlementaire après la coke et les faux billets

Après avoir fait la une des journaux pour avoir amené de la drogue et des fausses coupures sous la Coupole, le conseiller national Luzi Stamm annonce avoir besoin de repos.

Luzi Stamm ne reviendra pas lundi à Berne pour la deuxième semaine de la session de printemps.

Luzi Stamm ne reviendra pas lundi à Berne pour la deuxième semaine de la session de printemps.

Keystone

Le conseiller national Luzi Stamm prend une pause parlementaire. Il a besoin de repos après avoir fait les titres des médias pour s'être présenté au Palais fédéral avec des faux billets et de la cocaïne.

Communiqué commun

Le conseiller national UDC argovien ne reviendra pas lundi à Berne pour la deuxième semaine de la session de printemps à laquelle il ne participera plus. Lui et le président de la section cantonale de l'UDC, Thomas Burgherr également conseiller national, l'ont annoncé samedi dans un communiqué après en avoir convenu en commun.

L'UDC argovienne souhaite un bon rétablissement à Luzi Stamm, 66 ans et depuis 28 ans sous la Coupole. Elle espère qu'il reprendra bientôt ses activités de conseiller national, ajoute la section dans le communiqué. Cette dernière évoque tout au plus un besoin de repos pour M. Stamm.

Cocaïne et faux billets

Coup sur coup la presse a révélé que Luzi Stamm était entré au Palais fédéral avec une mallette contenant un million d'euros en fausses coupures lors de la session d'hiver, puis avec de la cocaïne achetée dans la rue à Berne, la semaine dernière. Dans le premier cas, l'élu, qui est aussi avocat, a déclaré que la mallette appartenait à un client et qu'il ne voulait pas en dire plus en raison du secret professionnel.

A propos du gramme de cocaïne, il a affirmé s'être procuré la drogue pour mieux dénoncer ce trafic et alerter le monde politique. La police cantonale bernoise a annoncé qu'elle allait examiner comment le conseiller national s'est procuré la drogue et d'où elle vient. Un rapide test a révélé qu'il s'agissait bien de cocaïne. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion