Construction: Pauses de protestation pour exiger une hausse des salaires
Actualisé

ConstructionPauses de protestation pour exiger une hausse des salaires

Unia a appelé lundi à une pause de protestation durant le repas de midi sur quelque 20 chantiers de Suisse alémanique.

Le syndicat exige des patrons une hausse de salaire généralisée de 120 francs. Plusieurs centaines de travailleurs ont participé à l'action.

L'idée consiste à réclamer pour les employés leur part du gâteau, alors même que le secteur principal de la construction continue à connaître un niveau d'activité élevé, a indiqué Unia. Les revendications salariales valent aussi pour les branches du secteur secondaire.

Selon Unia, le volume d'activité s'est accru de 7,8% au deuxième trimestre 2009 par rapport à la période correspondante de l'an dernier et ce, malgré la récession économique. Le syndicat concède toutefois que les entrées de commandes ont reculé de 6,9% dans le même laps de temps, laissant entrevoir une baisse à terme.

(ats)

Ton opinion