Actualisé

JuraPayer des amendes pour sécher les cours

Les élèves jurassiens continueront à devoir payer des amendes pour des absences injustifiées.

Le parlement a refusé par 41 voix contre 7 de supprimer cette sanction inscrite dans la loi sur l'enseignement et la formation des niveaux secondaire II et tertiaire.

«Nous contestons l'efficacité de cette mesure», a plaidé en vain l'auteur de la motion exigeant cette suppression des amendes. «Les élèves s'habituent à payer leurs absences et peuvent avoir dès lors l'impression que tout s'achète», a expliqué mercredi le député de la gauche alternative Pierluigi Fedele.

«Renoncer à l'amende n'est pas une solution», estime la ministre de la formation Elisabeth Baume-Schneider qui admet toutefois que le système est perfectible. Depuis la rentrée 2009, aucune amende n'a été perçue au lycée. Mais au sein de la section commerciale du Centre jurassien d'enseignement et de formation (CEJEF), le montant des amendes s'élevait à 5700 francs.

Les montants encaissés par les établissements sont utilisés en faveur de manifestations scolaires. Le règlement des écoles de commerce facture à l'élève ou à ses parents les heures d'absences injustifiées au tarif de 5 francs l'heure. Pour les députés, la solution porte ses fruits.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!