new york: Payer pour un moment de tendresse
Actualisé

new yorkPayer pour un moment de tendresse

Une jeune Américaine vient d'ouvrir une entreprise de câlins pour les âmes en peine. Elle demande 60 $ de l'heure.

par
Marine Guillain

«Ça n'a rien de sexuel», affirme Jacqueline Samuels à CNN. Son business, «The Snuggery», offre la possibilité à quiconque de venir se blottir dans les bras de sa propriétaire. Les prix? Environ 1 fr. la minute, c'est à dire 50 fr. pour 45 minutes, 60 fr. pour une heure et 90 fr. pour une heure et demi.

L'idée lui est venue à l'Université, où Jackie pensait déjà à ce projet, relaye le site Gentside.com. «A l'époque, elle vendait ses câlins dans la rue pour 1 dollar pour gagner près de 80 dollars à la fin de la journée».

Selon la «câlineuse professionnelle», ses clients rechercheraient simplement un moyen de se détendre et un certain réconfort physique. La plupart sont des hommes d'âge mur. Que faire si un client devient excité? «Cela arrive, rassure l'ambitieuse américaine sur son site. Bien que l'activité sexuelle soit interdite, cette sensation est normale et ne doit pas mettre la personne mal à l'aise».

Ton opinion