Payer ses courses du bout des doigts

Actualisé

Payer ses courses du bout des doigts

Un supermarchéhollandais teste un système de paiement par empreintes digitales.

Vous avez oublié votre porte-monnaie? Ce ne sera peut-être bientôt plus un problème. La chaîne de supermarchés néerlandaise Albert Heijn a lancé hier à Breukelen, près d'Utrecht, un projet pilote qui permet à ses clients de payer par empreintes digitales. Plus besoin de carte, de code pin ou d'une signature.

En appuyant l'index sur une borne, le client, enregistré au préalable, autorise, le supermarché à débiter son compte. Ce système de paiement devrait rendre les achats plus rapides. «Les temps d'attente aux caisses sont encore trop longs», reconnaît Urs-Peter Naef, porte-parole de la Migros.

Le géant orange pourrait imaginer un tel système par empreintes digitales en Suisse. «Avec la carte Cumulus, nous sommes bien préparés et nous disposons déjà de données sur nos clients», déclare-t-il. «Une fois établie, une base de données d'empreintes digitales risque d'exciter les convoitises», observe Daniel Menna, préposée fédéral de la protection des données à Berne. «Les commerces devront toutefois laisser la possibilité à leurs clients de payer de manière conventionnelle», ajoute-t-il.

Deborah Balmer

Ton opinion